Modèle clause délégation de pouvoir

    0
    76
    views

    Les parties qui veulent réduire le montant des litiges devant le Tribunal de première instance pour déterminer si un différend est arbitrable devraient s`assurer d`inclure des clauses de délégation claires dans leur convention d`arbitrage ou d`adopter des règles d`arbitrage qui déléguaient ces décisions à l` Arbitre. Lorsque les parties comprennent une disposition de délégation, les tribunaux ne peuvent pas intervenir, même lorsque l`affirmation de l`arbitrabilité semble sans fondement. En l`absence d`une clause de délégation, il pourrait y avoir une certaine incertitude quant à la question de savoir si un différend est arbitrable. Donc, une large clause de délégation est logique-non? Pas si vite. Lorsqu`un employé cherche à représenter une catégorie entière d`employés et que l`employeur n`a pas explicitement consenti à l`arbitrage collectif, une clause de délégation élargie peut effectivement ne pas être dans le meilleur intérêt de l`employeur. Le sens le plus évident du libellé de l`article II, § 1, est de confirmer que le pouvoir exécutif est dévolu à une seule personne, mais presque dès le début, il a été soutenu que les mots signifient beaucoup plus que cette simple désignation de locus. En effet, la controverse sur ce libellé reflète le débat beaucoup plus large sur la nature de la présidence. Avec le juge Jackson, nous «pouvons être surpris de la pauvreté d`une autorité vraiment utile et sans ambiguïté applicable aux problèmes concrets du pouvoir exécutif, comme ils se présentent réellement. Juste ce que nos ancêtres ont imaginé, ou auraient envisagé s`ils prévoyaient des conditions modernes, doivent être divinés à partir de matériaux presque aussi énigmatiques que les rêves que Joseph a été appelé à interpréter pour Pharaon. Un siècle et demi de débat partisan et de spéculation érudite ne donne aucun résultat net, mais ne fournit que des citations plus ou moins apt de sources respectées de chaque côté de toute question. Ils s`annulent en grande partie.

    14 à tout le moins, il est sans doute vrai que les «expressions générales et lâches» par lesquelles les pouvoirs et les devoirs de l`exécutif sont denominated15 placent le Président dans une position dans laquelle il, comme l`a fait remarquer le professeur Woodrow Wilson, «a le droit, en droit et en conscience , pour être un homme aussi grand qu`il peut “et dans lequel” seule sa capacité va fixer la limite. ” 16 le Bureau législatif est le Congrès, et il traite de nombreux éléments du droit aux États-Unis, y compris la fiscalité, la réglementation du commerce inter-Etats et étrangers, et l`autorité sur les politiques de dépenses fédérales. Contrairement à ce que beaucoup de gens croient être vrai, le Président des États-Unis ne peut pas déclarer la guerre à un autre pays. Au contraire, ce pouvoir est donné au Congrès. La direction législative trempe le pouvoir exécutif, et les deux sont à leur tour équilibrées par l`autorité de la direction judiciaire d`examiner les lois qui ont déjà été adoptées pour assurer leur constitutionnalité. La réponse de Madison à Hamilton, dans cinq articles étroitement motivés, 19 était presque exclusivement dirigée vers le développement de Hamilton de l`affirmation du libellé cité que la conduite des relations extérieures était dans sa nature une fonction exécutive et que les pouvoirs dévolu au Congrès qui portait sur cette fonction, comme le pouvoir de déclarer la guerre, n`a pas diminué le pouvoir discrétionnaire du Président dans l`exercice de ses pouvoirs.